Comme la profession de photographe exige un lourd investissement de départ et d’autres frais importants, il est plus que nécessaire de faire le point sur les risques du métier. En souscrivant les contrats d’assurance professionnelle adaptés à votre métier, vous pourrez exercer vos activités sereinement. Tour d’horizon des garanties essentielles pour le micro-entrepreneur photographe !

Le métier de photographe

Avant toute chose, il faut savoir que la profession de photographe regroupe différents métiers. On parle notamment d’auteurs-photographes et d’artisans photographes. Dans la première catégorie, les photographes créent des photographies style « œuvres d’art ». Lorsqu’elles sont vendues, celles-ci se caractérisent par une cession de droit d’usage, d’une rémunération en droits d’auteur et de tirages limités. Une catégorie qui ne peut pas bénéficier du statut d’auto-entrepreneur.

En revanche, dans la deuxième catégorie, les photographes pratiquent de la photographie d’illustration ou sociale. Ces professionnels peuvent intervenir lors de tous types d’évènements comme les mariages, les fiançailles, les anniversaires et les réunions professionnelles. Les photographes sont aussi sollicités pour réaliser des photographies d’identité, des portraits, des photographies commerciales et des traitements de photographies, numériques comme analogiques.

En d’autres termes, être photographe professionnel, c’est exercer une profession d’art et de technique. Pour réussir dans ce secteur, il faut être patient, sociable et persévérant. Tout bon photographe a confiance en lui et a le sens de l’observation. Enfin, tel un magicien, le photographe est capable de transformer un objet ordinaire en un sujet très intéressant sous la forme de clichés.

Les risques spécifiques à votre activité

Votre matériel et vos locaux

Le risque le plus important que vous devez couvrir correspond aux dommages qui peuvent survenir sur votre matériel professionnel. Ce matériel est coûteux, fragile, ainsi les cas de bris et de vols ne sont pas rares. Il existe une assurance spécifique pour couvrir le matériel photographique lorsqu’il est en dehors de vos locaux professionnels.

Votre local commercial accueille également du matériel de pointe pour les impressions, la retouche des images, la souscription à une assurance multirisque pour micro-entreprise est essentielle. Via ces contrats vous obtiendrez en outre une garantie perte d’exploitation qui va couvrir l’ensemble de vos frais fixes, le temps que vous soyez en mesure de reprendre votre activité.

Votre responsabilité civile

L’assurance RC Pro a pour objectif de couvrir votre responsabilité professionnelle si celle-ci est engagée par un tiers.

Ce n’est certes pas une assurance obligatoire mais un dommage est si vite survenu qu’il apparait dangereux de s’en passer surtout lorsqu’on travaille au contact permanent d’une clientèle toujours plus exigeantes.

Votre véhicule à usage professionnel

Si vous utilisez un véhicule pour un usage professionnel, notamment des déplacements auprès de vos clients particuliers ou entreprises, vous devez souscrire des garanties adéquates.

Si c’est un véhicule appartenant à votre micro-entreprise, dans ce cas vous devez souscrire une assurance pour véhicule de société. Toutefois si c’est votre véhicule personnel, vous pouvez souscrire une extension de garantie afin de couvrir vos trajets professionnels.

Les assurances par métiers