Si vous êtes formateur avec un statut de micro-entrepreneur, vous savez que votre activité repose uniquement sur vous. Si votre responsabilité professionnelle est engagée, il peut être difficile de reprendre vos activités et de faire face aux différents coûts. Avec les bons contrats d’assurance, vous pourrez facilement vous protéger. Tour d’horizon des assurances indispensables pour l’auto-entrepreneur formateur !

Le métier de formateur

Un formateur est un professionnel qui partage son savoir dans un domaine précis. Il peut s’adresser à un public de particuliers, à des salariés ou à des étudiants. Dans le cadre de son métier, le formateur est tenu de réaliser une prestation intellectuelle ou de service. Pour transmettre son savoir, le professionnel doit être pédagogue, avoir de la patience, être bien organisé et être créatif. Par-dessus tout, il doit miser sur ses compétences.

Son rôle est de proposer une formation au plus près des besoins, qu’il s’agisse d’une seule personne ou d’un groupe d’adultes. L’idée est de transmettre son savoir-faire et son savoir-être, en élaborant et en animant des cycles de formation.

Une mission qui inclut également la conception d’un contenu pédagogique, la gestion du déroulement de la formation et le bilan en fin de formation afin d’évaluer les acquis et les aptitudes des élevés en fonction des résultats de l’intervention. Entre autres, il s’agit là de cumuler plusieurs missions et responsabilités.

Les risques auxquels vous êtes exposés en tant que formateur

Il peut arriver qu’une personne que vous avez formée engage votre responsabilité civile professionnelle, si elle estime qu’elle a été victime d’un dommage matériel, immatériel ou corporel.

Par ailleurs, en cas de maladie de longue durée ou d’accident, vous ne serez plus en mesurer d’animer vos formations et vous devrez faire face à une perte de revenus importante.

Pour pouvoir faire face aux nombreux coûts et aux imprévus professionnels, il convient donc de souscrire les bons contrats d’assurance.

Les assurances à souscrire pour le formateur indépendant

L’assurance de responsabilité civile professionnelle

Bien que le métier de formateur ne soit pas soumis à des obligations d’assurance, vous avez tout intérêt à souscrire une assurance couvrant votre responsabilité civile professionnelle.

Appelée la garantie RC Pro, cette assurance vous permet de couvrir votre responsabilité si vous ne répondez pas aux attentes de vos clients, si vous endommagez du matériel lors de votre formation ou si vous ne respectez pas les droits d’auteurs lors de l’utilisation d’un contenu.

L’assurance de protection juridique

Que faire en cas de litiges avec un client ou un tiers ? Avec l’assurance de protection juridique, vous bénéficiez d’un service d’accompagnement et de conseils juridiques. Cette garantie prend en charge les frais et honoraires d’avocats. Elle vous permet également d’être représenté et défendu par votre assurance dans le cas d’une procédure judiciaire.

La prévoyance auto-entrepreneur

Cette assurance vous permet de faire face aux accidents de la vie. En effet, en cas d’arrêt de travail à la suite d’un accident ou d’une maladie, vous pourrez percevoir un versement sous forme d’indemnités journalières ou de rente mensuelle.

Une protection essentielle pour couvrir l’invalidité permanente, qu’elle soit totale ou partielle et l’invalidité absolue et définitive. Pour les indépendants, la garantie prévoyance est incontournable, car elle permet d’avoir un maintien de salaire. Un gage de sécurité pour les entrepreneurs et aussi pour leurs familles.