Pour les artisans du bâtiment, avoir une activité en micro-entreprise est une idée séduisante. En effet, en France, les peintres salariés ou indépendants sont nombreux à développer leurs activités.

Or, comme tout autre professionnel, le peintre doit lui aussi être conscient des risques du métier. Il doit savoir protéger son activité professionnelle et souscrire les contrats d’assurance adaptés. Découvrons les assurances indispensables pour le peintre micro-entrepreneur !

Le métier de peintre

Le peintre est un artisan du bâtiment qui applique de la peinture, de l’enduit, du crépi sur différents types de surfaces. Dans la plupart des cas, ce professionnel intervient en dernier lieu, après les travaux de gros-œuvre et la majorité des travaux de second-œuvre. Son rôle est de préparer la surface à peindre, qu’elle soit intérieure ou extérieure, comme les murs, les plafonds, les façades et les sols. Il doit ensuite y appliquer le revêtement adéquat. Il peut s’agir de peintures, de vernis ou de sous-couches.

C’est également souvent le peintre qui pose les papiers peints, les tapisseries et les teintures. Dans certaines situations, ce professionnel peut aussi poser les sols souples comme les moquettes et les dalles. Il peut également appliquer des produits sur les plans de travail et dans les salles d’eau. Son métier consiste aussi à conseiller les clients sur la décoration.

Les assurances incontournables

En tant que peintre, il faut distinguer deux types de travaux, Les travaux de décoration et les travaux qui ont une fonction spécifique.

Si par exemple vous travaillez exclusivement sur des peintures décoratives, la souscription d’une assurance RC Pro est tout à fait suffisante, puisque vos travaux ne peuvent pas mettre la vie des occupants du lieu en danger et dans ce cas la peinture est un élément décoratif ne rentrant pas dans le cadre de la garantie décennale.

A l’inverse si vous appliquez une peinture ou un crépi sur une façade, cette dernière doit permettre une parfaite étanchéité du bâti, sans quoi votre responsabilité décennale sera engagée. C’est également le cas pour l’application de peintures isolantes qui peuvent rendre le bien impropre à sa destination si elles sont mal appliquées. Pour faire face à ces situations il est nécessaire et obligatoire de souscrire une assurance décennale.

Des assurances pour couvrir votre santé et recevoir des indemnités journalières en cas d’incapacité de travail. Le peintre, travail souvent en hauteur, parfois sur des échafaudages et utilise des produits chimiques qui peuvent avoir des effets sur la santé. Il est donc judicieux de souscrire une bonne complémentaire santé et également d’opter pour de solides garanties de prévoyance afin d’avoir un complément de salaire si vous n’êtes pas en mesure de travailler pendant une longue période.