Depuis le 1er janvier 2015, tous les auto-entrepreneurs et micro entrepreneurs sont dans l’obligation d’ouvrir un compte bancaire dédié à leur micro-entreprise. En effet, il est obligatoire d’ouvrir un compte spécifique à l’activité afin d’isoler les opérations financières et ainsi faciliter la tenue de la comptabilité. Le compte bancaire professionnel pour micro-entrepreneur, parlons-en !

Ce que dit la loi sur l’ouverture de compte

D’après la loi, l’ouverture d’un compte bancaire dédié à votre auto-entreprise est obligatoire. A partir de la création, vous disposez d’un délai de 12 mois pour ouvrir un compte bancaire. Si l’ouverture de compte a été réglementée, c’est pour faciliter les contrôles fiscaux sur les revenus dédiés à votre activité et pour lutter contre la fraude. Ce compte en banque vous permettra de déposer les revenus de votre micro-entreprise, d’effectuer les dépenses liées à votre activité et d’envisager des solutions de financement. Vous toucherez votre rémunération par des virements depuis ce nouveau compte vers votre compte courant.

Compte particulier ou compte professionnel ?

Vous aurez le choix entre le simple compte particulier et le compte professionnel. Même si les frais de fonctionnement des comptes pros sont assez élevés, il est utile de souligner qu’avec ce type de compte, vous pouvez bénéficier de services dédiés comme le suivi personnalisé, les prêts spécifiques, l’autorisation de découvert, le moyen de paiement au nom commercial et l’obtention d’un terminal de paiement.

Avec un compte dédié, vous ne ferez plus d’erreur avec vos dépenses personnelles. De plus, vous gagnerez du temps lors de la recherche d’une opération et vos transactions financières seront plus lisibles en cas de contrôle. D’ailleurs, certains banquiers proposent des offres spécialement adaptées aux micro-entrepreneurs, ce qui permet de réduire les frais de fonctionnement.

Ouvrir un compte professionnel en tant que micro-entrepreneur

L’ouverture du compte professionnel se fait en quelques étapes seulement auprès des établissements bancaires. Vous devrez vous munir de votre formulaire de déclaration d’activité, disposer d’une pièce d’identité et joindre un justificatif de domiciliation de l’entreprise, comme une facture EDF, une facture de téléphone ou une facture d’internet et vous rendre dans un établissement bancaire. Enfin, vous avez aussi l’option de la banque en ligne, qui a l’avantage d’être facile à gérer, mais qui n’est pas adaptée à toutes les activités.

Ces articles peuvent également vous intéresser