Être micro-entrepreneur dans le domaine du nettoyage a de nombreux avantages. C’est une activité flexible et qui peut facilement être cumulée avec une autre activité salariée.

Vous aurez ainsi un revenu complémentaire à travers une activité d’agent d’entretien ou d’aide au nettoyage. Cette activité peut être accompagnée de contrats d’assurance adaptés qui vont sécuriser vos revenus et vous protéger en cas de dommages.

Les métiers du nettoyage

Nettoyage courant des bâtiments, nettoyage industriel, lavage de vitre, entretien de bureau, entretien de la maison ou même des espaces verts, la liste des métiers du nettoyage professionnel est longue. Autonomie, efficacité, rapidité d’exécution, respect de la vie intime de vos clients, sont autant de qualités que vous devez posséder.

Vos clients peuvent vous demander de travailler après des évènements de grande envergure, mais vous pourrez aussi intervenir régulièrement, plusieurs fois par semaine pour un nettoyage et un entretien courant des locaux.

L’assurance de responsabilité civile professionnelle

Tous les responsables d’entreprise de nettoyage et tout professionnel qui travaille à son compte comme agent de propreté peuvent souscrire une assurance de responsabilité civile professionnelle. Appelée RC Pro, cette assurance couvre votre responsabilité civile pour les dommages causés à des tiers dans le cadre de votre activité professionnelle.

Même si cette assurance n’est pas obligatoire pour votre métier, elle vous sera très utile en cas de dommages causés à un tiers pendant votre activité, qu’il s’agisse de lavage de voiture, de ménage chez les particuliers ou de nettoyage pour des entreprises. Elle pourra couvrir votre responsabilité civile si un salarié glisse sur un sol mouillé ou si un produit nettoyant dégrade le mobilier chez les clients.

En fonction de votre activité les risques sont nombreux, par exemple les intoxications alimentaires sur les sites de production industrielle, la détérioration de mobilier ou d’œuvres d’art, l’endommagement des vitres d’un bâtiment. Une assurance RC pro nettoyage vous couvrira et indemnisera les personnes concernées en cas de dommages. Vous n’aurez aucuns dommages et intérêts à régler.

Les autres assurances à souscrire

  • La protection juridique pour couvrir les frais de comparution et de défense en cas de litige avec un tiers, un fournisseur ou un client.
  • L’assurance véhicule professionnel pour être en règle et pour couvrir vos déplacements professionnels.
  • La mutuelle pour bénéficier d’une bonne prise en charge en cas de problème de santé ou d’accident.

En conclusion

Il n’y a aucune assurance obligatoire pour l’auto-entrepreneur qui exerce une activité de nettoyage. Il existe plutôt des assurances qu’il est conseillé de souscrire. Comparez les différentes offres pour micro-entrepreneur et lisez bien les modalités du contrat avant d’y adhérer.

Les assurances par métiers