Si vous exercez comme secrétaire indépendante à domicile ou si vous proposez vos services aux entreprises en tant que freelance, vous devez être au courant des risques inhérent à votre activité. Comme vous êtes responsable de diverses tâches administratives importantes, vous devez souscrire certaines assurances comme l’assurance de responsabilité civile professionnelle et l’assurance de protection juridique pour pouvoir exercer en toute sérénité. Une assurance cyber risques peut aussi vous être utile.

Le métier de secrétaire indépendante

Être secrétaire freelance, c’est la possibilité d’exercer sous le statut de micro-entrepreneur tout en proposant des services de combinés de bureau à des entreprises souhaitant déléguer une partie de leur gestion administrative. Généralement, si les TPE font appel à des secrétaires indépendantes, c’est parce que l’embauche est complexe en raison d’un volume de travail trop faible ou d’un coût trop élevé. C’est une activité qui a de nombreux avantages. En effet, vous décidez vous-même de vos horaires de travail tout en mettant en valeur vos compétences, et vous êtes libres de choisir vos clients ainsi que les prestations que vous leur proposez.

Vos missions en tant que secrétaire indépendante sont assez variées. Vous pouvez être chargée de la prise en charge de tâches administratives simples comme l’ouverture du courrier, le classement des documents, le secrétariat téléphonique, les travaux de saisie, à des tâches administratives classiques comme la gestion des achats, la facturation, la gestion comptable, le recouvrement de créances et l’accompagnement dans la gestion des ressources humaines. En fait, vos missions sont les mêmes que celles d’une secrétaire salariée, sauf que dans votre cas vous proposez des prestations de services à des entreprises.

Secrétaire indépendante : quelles assurances souscrire ?

L’article 1382 et l’article 1384 du Code civil précisent que la secrétaire indépendante est responsable des dommages qu’elle peut occasionner et qu’elle doit obligatoirement les réparer. Parmi les dégâts que vous pourriez causer en tant que secrétaire freelance, il y a :

  • Un sinistre responsable chez un client
  • L’endommagement du matériel d’un client à la suite d’une mauvaise manipulation
  • Les retards dans les prestations causant préjudice au client
  • Les oublis, les omissions et les fautes

Pour couvrir ces risques, il est indispensable de souscrire une assurance RC Pro. Même si cette assurance n’est pas obligatoire pour le métier de secrétaire à domicile, elle s’avère incontournable pour faire face à tous les dommages responsables. D’ailleurs, certains clients peuvent exiger l’attestation de cette assurance avant de vous confier des missions.

Une autre assurance que vous pourriez souscrire pour exercer tranquillement est l’assurance de protection juridique. Comme la RC Professionnelle, celle-ci n’est pas obligatoire, mais vivement recommandée, car vous pourriez avoir besoin de conseils juridiques durant l’exercice de vos activités et, car vous n’êtes pas à l’abri d’une procédure judiciaire.

Enfin, comme vous utilisez du matériel informatique pour exécuter vos missions de secrétaire à domicile, vous devez nécessairement protéger votre matériel et vos données, mais aussi celles de vos clients. Une assurance cyber risques peut vous être très utile pour vous dédommager en cas d’attaques informatiques et de pertes de données.