Pour que l’ouverture de votre boutique en ligne soit réussie, elle doit être bien préparée. Vous devez dans un premier temps réaliser les démarches administratives, et réfléchir aux différents aspects de votre projet.

Entre la création du site e-commerce, la recherche de fournisseur, la gestion du stock, les modes de livraison, les modes de paiement et l’expérience client sur le site, vous devez aussi mettre l’accent sur le marketing et le référencement de votre plateforme.

Comment ouvrir une boutique en ligne ? Quelles démarches administratives réaliser ? Quel type de site choisir ? Quelles fonctionnalités mettre en place ? Suivez le guide !

Les démarches administratives pour lancer un site e-commerce

La création de la micro-entreprise

Si besoin, vous pourrez solliciter les services d’un expert-comptable ou d’un avocat pour vous accompagner dans votre projet, mais à la base l’intérêt d’ouvrir une micro-entreprise est sa simplicité de création et que cela ne génère aucuns frais.

L’ouverture d’un compte bancaire professionnel

Vous devez ouvrir un compte bancaire professionnel spécialement pour vos activités en ligne. Ce compte servira à encaisser les paiements. Bien qu’avec une auto-entreprise, vous pouvez ouvrir un compte courant classique, vous ne pourrez pas souscrire de contrat VAD sur un compte personnel. Cela veut dire que vous serez limité dans le choix du module de paiement en ligne installé sur votre site.

La rédaction des mentions légales et des conditions générales de vente

Pour tous les sites internet, les mentions légales sont obligatoires et pour tout site marchand, il y a aussi l’obligation de publier les conditions générales de vente. Celles-ci servent à vous protéger vous et vos clients. Un professionnel peut vous accompagner dans la rédaction des conditions générales de votre site e-commerce.

Ouverture d’une boutique en ligne : par où commencer ?

Vous devez avoir une idée bien précise de votre projet tout en gardant en tête que vous allez y investir du temps et de l’argent. Pour cela, vous devez répondre à plusieurs questions. Vous devez notamment vous interroger sur le budget dont vous disposez et sur le budget nécessaire pour lancer la boutique. Vous devez également définir le mode de gestion de votre stock de produits, et le temps que vous allez pouvoir consacrer à votre business en ligne.

Définir le budget de départ et l’investissement nécessaire

Même s’il est possible aujourd’hui d’ouvrir une boutique en ligne pour quelques euros seulement, c’est un projet qui requiert un certain investissement surtout dans le long terme. Il est ici question de créer un site e-commerce et de le gérer. Pour cela, deux choix s’offrent à vous : choisir une solution e-commerce clés en main ou opter pour une solution open source si vous avez des compétences et des connaissances techniques en coding.

SaaS (Software as a Service)

C’est la solution la plus facile, car pour un faible investissement, vous avez droit a une boutique en ligne, un système de gestion de la thématique, une formation sur l’e-commerce, des mises à jour, une équipe pour vous accompagner et un hébergement sécurisé.

Open-Source

Si vous optez pour l’open-source, vous pourrez télécharger le code source gratuitement et librement pour créer votre boutique en ligne. L’avantage est que cette solution peut répondre à des besoins très spécifiques, du moins pour ceux qui ont des compétences en code source.

Le temps un véritable allié

L’investissement portera surtout sur le temps. Vous devez être prêt à maintenir votre site e-commerce, à l’améliorer et à l’optimiser au quotidien. Vous devez ajouter des produits et revoir vos offres commerciales quand cela s’avère nécessaire. Le site ne sera pas parfait dès le lancement, mais vous aurez la possibilité de l’améliorer chaque jour.

En commençant par vous inscrire comme micro-entrepreneur, vous arriverez à lancer votre boutique en ligne en un rien de temps. La création de votre entreprise pourra se faire en moins d’une journée. Le plus tôt que vous commencez, le mieux c’est pour le référencement de votre site web. Vos produits doivent être positionnés sur les moteurs de recherche, notamment Google.

Vous devez également vous interroger sur vos compétences actuelles. Sont-elles adaptées à ce que vous souhaitez réaliser ? Comment vos compétences peuvent-elles vous aider dans votre projet de création d’entreprise ? Vous devez nécessairement disposer de certaines compétences techniques pour prendre les choses en main.

Choisir le type de boutique (avec stock ou sans stock)

Il existe différents types de boutiques en ligne :

Boutique en ligne avec produits physiques en stock

C’est le type de site e-commerce le plus populaire. Ici, vous gérez un stock de marchandises. Vous pouvez les commander ou les fabriquer vous-même. Dans tous les cas, vous êtes tenu de gérer le stock et la commercialisation sur le site, ainsi que les commandes et les expéditions. Il peut aussi être intéressant de faire appel à un prestataire pour gérer la logistique comme la préparation des commandes et les livraisons.

Boutique en ligne sans produits physiques en stock

Est-il possible de créer une boutique en ligne sans pour autant avoir des produits physiques en stock ? Oui, à travers le dropshipping. Il s’agit là d’une alternative au e-commerce traditionnel. Concrètement, vous créez une plateforme e-commerce et vous commercialisez le catalogue d’un grossiste. Vous vous chargez du trafic et des ventes, tandis que votre partenaire s’occupe du stock et des commandes. Pour réussir, il faut avoir une stratégie marketing solide.

Boutique en ligne de produits numériques

Il n’y a aucune expédition à faire contrairement à la boutique en ligne avec produits physiques. Les produits numériques sont des livres en PDF, des vidéos, des cours en ligne ou encore des images. Il n’y a aucun stock à gérer. Or, c’est un type de boutique en ligne qui nécessite une certaine notoriété. Il faut aussi que les produits digitaux soient de qualité.

Boutique en ligne de box

Un autre type de boutique en ligne assez populaire est la boutique en ligne qui vend des box. Il est ici question de développer une offre de box dans un domaine particulier comme le sport, la cuisine, la littérature, le bricolage, etc. Tous les mois ou tous les 2 mois, vous envoyez une boîte avec une sélection de produits à vos clients. Il s’agit d’un système d’abonnement qui vous permet d’obtenir des revenus récurrents.

Définir la marque et l’identité visuelle

Vous devez également vous interroger sur la marque et l’identité visuelle de votre boutique en ligne. Commencez par le nom de domaine et le nom de marque. Assurez-vous que les deux soient disponibles. Vous devez également créer un logo et une charte graphique pour votre site e-commerce.

Si vous n’avez pas les compétences d’un designer graphique, vous pourrez faire appel à un graphiste indépendant pour créer votre logo et votre carte de visite. Votre logo et vos autres visuels doivent être ajoutés à vos pages réseaux sociaux comme Facebook et Instagram. Ceux-ci doivent représenter vos valeurs et votre marque.

Définir les fonctionnalités et le mode de gestion

Vous devez également réfléchir aux fonctionnalités de votre boutique en ligne. Vous pourrez mettre en place des recherches avancées avec filtres, des galeries photo, des avis clients et un espace client avec suivi de commandes. Vous pourrez vous inspirer des sites sur lesquels vous avez l’habitude de commander. Il faut que l’expérience client soit optimale et que vos clients naviguent facilement sur votre site.

Pensez également à la gestion de la boutique en ligne, notamment à la gestion du catalogue produit et à la gestion des ventes. Dépendant du logiciel de création de site e-commerce choisi, vous pourrez gérer tous types de produits, classer les articles en catégories et sous-catégories, gérer les couleurs, les images et les descriptions, et profiter des options d’import/d’export.

Quant à la gestion des ventes, elle doit comprend les statistiques de ventes, la gestion des clients, la possibilité de mettre en place des soldes et des codes promotionnels, et l’intégration avec des marketplaces. Vous devrez vous-même vous charger de la gestion des ventes si vous en avez les compétences et le temps. Si besoin, confiez cette partie à un professionnel.

Définir le mode d’expédition

Quel sera le mode d’expédition de votre boutique en ligne ? C’est une question que vous devrez vous poser avant même de lancer votre business. Vous pourrez proposer la livraison à domicile ou la livraison en point relais. Vous pouvez gérer vous-même les expéditions ou les confier à un prestataire. Si vous comptez faire du drop-shipping, vous n’aurez pas à vous soucier de la logistique.

Définir les modes de paiement

En ce qui concerne les modes de paiement, vous pourrez proposer les paiements par carte bancaire, par virement bancaire, par chèque ou par PayPal. Renseignez-vous sur les différentes solutions de paiement en ligne et sur les coûts. Il faut que le mode de paiement soit accessible et avantageux pour les clients.

Utiliser des outils marketing

Une fois le site e-commerce en place, il ne vous restera plus qu’à le faire connaître. Pour cela, vous devrez miser sur des outils et des actions marketing efficaces. Encore une fois, tout va dépendre du type de site e-commerce. Certains permettent l’intégration avec les réseaux sociaux, l’envoi de newsletters et d’emails automatisés aux clients, l’optimisation du référencement naturel des pages produit, et la gestion des avis clients et des avis produits.

Vous pourrez réaliser vos premières ventes en faisant de la publicité sur Facebook. Vous pourrez également mettre en place des actions de relance pour faire revenir vos clients sur votre site. Lorsque vous aurez atteint un premier palier soit un nombre minimum de ventes par jour, vous pourrez utiliser d’autres leviers comme Google AdWords et YouTube. Vous pourrez aussi ajouter vos produits sur Amazon et eBay.

Plus vous gagnez en antériorité et en notoriété, plus votre site deviendra populaire et plus vous réaliserez de ventes. Or, vous ne devez pas négliger le référencement naturel de votre site (SEO) qui vous permettra d’être bien placé sur certaines recherches. Vous obtiendrez des visites naturellement. Si besoin, pensez à créer un nouveau site et une nouvelle thématique.

En conclusion

En rédigeant un business plan, vous arriverez à vérifier que votre activité soit rentable. Vous effectuerez des prévisions de ventes et aurez une meilleure idée des charges d’acquisition de trafic, des commissions prises par les sites sur lesquels vous souhaitez vendre vos produits, et de la rentabilité de votre business. Une fois le site lancé, travaillez sur la fidélisation de vos clients.

Il faut qu’ils aient envie de revenir sur votre site et de recommander. Vous pourrez optimiser l’expérience client et créer un parcours d’achat fluide. Basez-vous sur les statistiques de visites et voyez quelles pages convertissent le plus de visiteurs. Le support (chat en ligne, courriel, téléphone) doit être de qualité et vous devez vous assurer de répondre aux demandes de vos clients rapidement.

Pour fidéliser vos clients et en acquérir de nouveaux, vous devez constamment améliorer votre site et vos services. Rédigez une FAQ pour répondre aux questions les plus fréquemment posées, cela rassurera les visiteurs et allégera votre service client. Enfin, soyez transparent et envoyez des enquêtes de satisfaction aux clients après chaque achat pour mesurer leur expérience et repérer les points faibles de votre business.

Comme nous avons pu le voir, il n’est pas si compliqué d’ouvrir une boutique en ligne. En commençant par les démarches administratives et en réalisant votre business plan, vous arriverez à créer un site e-commerce dynamique et facile à utiliser. Le secret de la réussite est de faire les bons choix dès le départ et d’apporter des améliorations chaque jour.

Continuez votre visite